Végétarisme & Consommation Responsable

Ca fait un moment que cet article est dans ma tête et dans mes brouillons. Avant le changement de nom du blog. Question de mode ou changement de mentalité, je ne sais pas trop, mais en tout cas, on entend beaucoup parler d’un changement de consommation. Une consommation plus responsable, tant au niveau de sa manière de se nourrir ou au niveau des produits utiliser.

Je ne te cache que je me sens à des années lumières de tout ça. Alors je lis des articles sur le sujet, par curiosité, parce que j’ai envie de comprendre. Mais plus j’en lis plus je culpabilise. Parfois ça me donne l’impression d’être une horrible créature.

Mais parlons d’une chose à la fois. En ce qui concerne la nourriture. Alors je te préviens tout de suite, ne prends pas peur, mais je suis une très mauvaise mangeuse. L’essentiel de mon régime alimentaire, lait, céréales, pâtes et pizzas surgelées. Outre le fait que j’adore ça, la kitchenette de mon studio ne me permet pas et ne me donne pas pas envie de cuisiner autre chose. D’autant plus quand on vit seule, se lancer dans la cuisine ne donne pas forcément envie.

J’ai un mode d’alimentation relativement limité mais est-ce que je serai prête à supprimer certains aliments ? Je ne pense pas. J’aurai du mal à m’empêcher de manger certaines choses. Je mange peu de viande mais ça m’arrive. Et quand c’est le cas, j’apprécie de le faire. J’aime les plateaux de charcuterie entre amis et je m’imagine pas les regarder le manger quand moi je ne pourrai pas y toucher. Pourtant, j’aime les animaux, j’ai bien conscience que la manière dans ils sont traités dans la filière alimentaire est inadmissible. Mais j’avoue me dire que ce n’est pas moi qui vais changer les choses. Même si j’ai conscience que si tout le monde pensait comme moi, on avancerai pas non plus. Je suis peut-être pas prête, peut-être qu’il y aura un déclic, peut-être pas. Une autre chose qui me freine, l’aspect financier. Acheter des fruits et légumes, des plats particuliers sans certains aliments, il faut pas se mentir c’est plus cher. Question marketing ou pas, ça ne rentre pas dans mon budget. J’ai peut-être une fausse image, peut-être que je ne cherche pas pas assez aussi. Oui, il y a beaucoup de peut-être dans tout ça. Ces derniers temps, je réfléchis beaucoup à tout ça ce qui me fait me poser beaucoup de questions.

Je pense que si je doute aussi c’est parce que ce courant là est aussi victime de mode. On en entend beaucoup parlé, trop. On lu de tout et n’importe quoi, de gens qui se lancent là dedans sans parfois trop savoir pourquoi, juste parce que c’est le truc à faire en ce moment. Mais je suis ouverte à la conversation, je suis curieuse de savoir ce qui a pu décider certains à changer de mode de vie.


En ce qui concern une consommation responsable. Là encore, c’est pas toujours évident.

Peut-être plus évident à appliquer sur le principe. Mais je ne suis pas forcément plus prête.

Je pense aux vêtements. De plus en plus de marques développent des collections éthiques, dans des textiles fait durablement. Je trouve cette initiative très bien. Mais pas encore assez développée puisque je ne trouve pas mon bonheur.

En terme de cosmétique, les choses sont plus faciles. Shampooings et savons solides pour éviter les déchets. J’ai testé les premiers mais je change trop souvent pour me cantonner qu’à ceux là. J’utilise des savons solides. J’envisage de passer aux cotons démaquillants en tissus ( je ne l’ai pas fait avant tout simplement pour une question pratique. Je n’avais pas de machine à laver mais avec mon déménagement, je vais pouvoir me lancer ). J’utilise du bicarbonate de soude pour mes gommages, des huiles végétales pour mes soins capillaires. Je pense passer rapidement à la coupe menstruelle. Au niveau du maquillage, je commence à aller vers des produits naturels même si je suis encore victime des sirènes du marketing.

J’achète également des produits ménagés bio ( la marque You notamment ).


Je sais pas trop si cet article est clair. Ca fait tellement longtemps que je n’écris plus ici que j’ai un peu l’impression d’être rouillée. Je sais pas si j’ai réussi à te faire comprendre mon point de vue sur le sujet. Je ne suis pas fermée à être plus « responsable » mais je pense que je ne suis pas prête. Maintenant, mon déménagement se rapprochant, pour un plus grand appartement, me fait réfléchir, une vraie cuisine, plus de possibilité, la possibilité d’un nouveau départ me font m’interroger sur un nouveau mode de vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s